Le rendez-vous annuel du numérique battait son plein devant un parterre d’entrepreneurs et de personnes œuvrant dans le marketing et communication.

Tout au long de la journée, plusieurs conférenciers ont démontré qu’être entrepreneur n’était pas un long fleuve tranquille.

Anthony Vendrame de l’entreprise montréalaise Poches et fils a ouvert la journée avec sa conférence « Passé maître dans l’art de ne pas se prendre au sérieux ». Avec la vente en ligne de ses t-shirts… avec poche, il est passé de 10 000 $ à 100 000 $ en ventes de t-shirts en deux ans. Avec 90 000 abonnés sur Facebook, 43 000 sur Instagram et plus de 40 000 inscriptions à l’infolettre, c’est véritablement après le passage à l’émission « Dans l’œil du dragon » que l’entreprise a pris son envol auprès du grand public.

Innovation

Ensuite, Sylvain Carle de RealVentures a pris la parole avec sa conférence « Innovation + Entrepreneuriat + Numérique = ? ».  L’entreprise montréalaise se spécialise dans les fonds de capital de risque pour les entrepreneurs qui révolutionnent les écosystèmes technologiques de demain. Pour lui, les forges du numérique sont : extraire de la mission l’essentiel pour l’explorer en numérique; définir les attributs spécifiques (avantages et inconvénients); comparer l’analogie et le numérique (mais également l’inverse); trouver des complémentarités et enfin expliquer les opportunités de partenariats et de collaboration autour des enjeux. « Avoir des idées c’est facile. Mais si tu ne fais pas avancer tes idées, cela ne sert à rien », a-t-il lancé dans sa présentation.

Amazon

Le conférencier, Jade Tremblay, de Totem à démystifier Amazon et s’en servir comme levier principal pour développer son entreprise. Ce jeu de cartes Made in Saguenay–Lac-Saint-Jean, s’est créée une place de choix auprès du géant de distribution en ligne. En juillet 2018, l’entrepreneur a décidé de profiter aux abonnés de Prime d’Amazon un rabais de 40 %, le résultat ne sait pas fait attendre, puisque cela a été un record des ventes avec 52 jeux vendus par jour pendant deux jours. Une année plus tard, il décide de refaire une offensive pour les mêmes abonnées et autres succès de ventes avec 500 jeux vendus en deux jours.

Chocolat

Dominique Brown de Chocolats Favoris est à la tête de 1400 employées réparti sur 48 succursales (corporatives et franchisées). Ce programmeur de jeux vidéo à acheter la chocolaterie en 2012 avec une vision sur trois chantiers : 1) développer une offre unique; 2) créer une expérience boutique et 3) développer une culture de compagnie. L’entrepreneur se lève à 3 heures du matin, prend son café et joue une partie de jeux vidéo avant de faire son jogging. Ce dernier avoue manger du chocolat chaque jour et voue un culte sur les échéances : « Il faut se donner des dates butoirs, des deadlines sur tout », a-t-il mentionné durant sa conférence.

Instagram

Finalement, Valérie Lévesque, influenceuse d’Instagram a démontré l’importance de ce réseau social et comment bâtir et conserver une communauté bien vivante. Avec 23 000 abonnées sur Facebook et 11 600 sur Instagram, cette jeune femme se classifie comme dynamique et colorée. Elle a participé à diverses émissions de télévision et collabore entre autres au magazine « Cool! » depuis 2018. Aujourd’hui, cette native de Saguenay, collabore avec Nintendo, mais aussi Telus pour qui elle produit du contenu numérique.

En collaboration avec Sylvie Morin – DEVICOM