Il n’y a rien de mieux qu’un rassemblement mensuel de gens de différents milieux qui partagent leur savoir à propos d’un intérêt commun. C’est l’occasion parfaite pour rencontrer de nouvelles personnes, apprendre sur de nouveaux sujets, trouver une opportunité d’emploi, s’inspirer, etc. Ce qui est bien dans les technologies c’est que chacun y trouve son compte, il y a une tonne de matériel d’apprentissage gratuit en ligne et il est plus facile que jamais d’atteindre un auditoire provenant de partout dans le monde.

Il y a deux ans, en parcourant les réseaux sociaux, je tombais sur une annonce pour un rassemblement de passionnés de technologies dans ma communauté. La formule est simple: un endroit convivial où l’on peut discuter, relaxer et manger un morceau tout en agrandissant son réseau de contacts. Par la suite, tous forment des petits groupes avec des inconnus et chacun se présente en résumant son parcours. Et finalement, des participants nous offrent quelques présentations de cinq à dix minutes sur des sujets du moment qui les intéressent. Tellement accessible, d’autant plus que ça ne requiert pas de grands efforts (sortir de chez soi et participer…) pour tout ce que ça rapporte.

On y rencontre des gens hors du commun

Avant de participer à mon premier rassemblement, je ne m’attendais à rien du tout. J’ai été agréablement surpris lorsque j’ai saisi l’ampleur du calibre des autres participants. J’ai rencontré bon nombre de passionnés uniques aux parcours très intéressants. En apprendre à propos de leurs projets, leurs intérêts, leur carrière et ce qui les anime m’a grandement inspiré dans mon propre cheminement. L’occasion facilite grandement le développement de son réseau de contacts, qui s’avère utile en moments opportuns. Vraiment, vous serez choqué d’apprendre qu’il y a autant de gens talentueux dans votre communauté.

J’ai pu connecter avec des gens que jamais je ne croyais pouvoir rencontrer dans ce genre d’événement: un développeur très respecté dans la communauté Erlang, qui écrit des livres, donne des présentations aux quatre coins du globe et dont les conversations avec suintes de connaissances et de sagesse. Des gars qui ont déjà travaillé à Silicon Valley dans de grandes compagnies et des startups. Un ingénieur sénior qui m’a donné plus d’un conseil judicieux pour ma propre carrière. Et aussi des développeurs de jeux indie, des professeurs, des scientifiques, des artistes, etc.

Aucun talent requis

Participer à un rassemblement techno ne devrait demander aucun talent en particulier, seulement un intérêt d’apprendre et de participer. Plus le sujet est spécialisé, plus on réduit le bassin de participants. L’événement devrait clairement promouvoir l’inclusion de tous les types de participants, peu importe du milieu d’où il vient. C’est un excellent prétexte pour mettre de l’avant les talents des gens issus de groupes marginaux. Ce pourrait être le moment décisif pour quelqu’un qui veut faire son entrée dans le monde des technos.

Le rassemblement local auquel je participe a publié son site internet en open source et tous sont encouragés à participer à son développement via la plateforme GitHub. C’est également une excellente opportunité pour les débutants de faire leur première contribution à un projet open source. De temps à autre, des nouvelles concernant le rassemblement sont envoyées via différents canaux comme Facebook, une liste de courriel, le site internet, Slack, LinkedIn, Twitter, etc. La diversité des moyens pour contacter son auditoire permet de maximiser le nombre de participants qui reviendront.

Un rassemblement bénéficie grandement de posséder sa propre plateforme d’échange en ligne en dehors de l’événement afin de favoriser l’échange en continu et l’entraide. Idéalement dans un endroit différent des canaux d’annonce des nouvelles pour éviter de polluer les espaces publicitaires.

Ce genre de chose n’existe pas où je demeure

Quelle chance! Tu peux en organiser un et développer une foule de compétences en dehors des technologies. Tu découvres des endroits que tu ne connaissais probablement pas, tu apprends à planifier un événement et à le publiciser, tu découvres des présentateurs hors pair, tu développes des amitiés issues de diverses sphères, etc.

Les restaurateurs aiment particulièrement ce genre d’initiatives puisque ça leur apporte des clients qui pourront manger et boire, il ne faut donc pas hésiter à les contacter pour trouver un endroit. Les bibliothèques et les établissements scolaires seront également très enchantés de prêter une salle et souvent gratuitement. Deux fois par année, le SagLac IO se déroule à l’Université du Québec à Chicoutimi, en partenariat avec le département de jeux vidéos.

En parlant de partenariat: pour une compagnie recherchant à acquérir de nouveaux talents, un événement du genre est presque trop facile. En laissant les participants se présenter, il est facile pour les employeurs de faire du repérage. Il ne faut surtout pas hésiter à solliciter les compagnies pour une commandite qui peut être sous forme monétaire, mais il peut également s’agir de payer pour le repas/boissons ou même de fournir des locaux. Dernièrement, une compagnie offrait au SagLac IO de faire leur rassemblement dans leurs tout nouveaux locaux en plus de fournir le repas ainsi que les boissons et d’envoyer l’un de leurs employés seniors faire une présentation. En échange d’une commandite, une publicité pour la compagnie est faite lors de l’événement.

Restaurants especially love these kinds of events because it brings clients and attendees really like having access to good food and beverages. Libraries and universities often have rooms they will happily let you use for free. Twice a year, the local meetup I attend host the event at my university where they get sponsored by the computer/video game department.

Tellement d’opportunités

Bien sûr, le seul but n’est pas de trouver un emploi. On y forme des collaborations, on échange sur des sujets diverses, on s’entraide, on offre du mentorat, on se conseille, on s’inspire, etc. En apprendre davantage sur les autres nous apporte un sentiment de rafraîchissement à notre parcours. Même si nous sommes des débutants dans d’autres domaines des technologies, ce qui en ressort peut être appliqué dans notre propre travail. La plupart du temps, ces rencontres passionnantes font jaillir l’étincelle qui inspirera une présentation le mois suivant.

Dans une plus petite communauté, ces rassemblements sont cruciaux. On se sent parfois isolé ou même en retard par rapport aux grandes métropoles, mais cela nous permet de nous garder actifs et aux faits dans un domaine en constante évolution. Cela permet aussi de propager les bonnes occasions et d’être aux faits du développement de la scène locale. Dans mon cas, grâce à des collègues de classe, j’ai pu découvrir une compagnie qui me donnera plus tard une chance et dans laquelle j’évolue grandement.

Voilà!

J’espère vous avoir donné envie de participer à ou de créer un rassemblement techno dans votre communauté.