Maintenant que la notion de CMS n’a plus de secrets pour vous, il est temps de passer aux choses sérieuses. Grâce aux CMS, nul besoin de partir de zéro pour créer un site web : c’est un gain de temps et de ressources non-négligeable ! Parmi les nombreux CMS disponibles, vous trouverez des CMS open source et des CMS propriétaires.

Nous avons déjà loué les mérites de WordPress, toutefois chaque solution possède ses qualités et ses défauts: en fonction de vos besoins et de votre budget, le choix pourra être différent.

Les systèmes de gestion (CMS) « open source »

Graphique circulaire des différents CMS et leur part de marché

Parts de marché des CMS open-source en 2019 (Source: W3Tech / Réalisation: MonClavius)

Les systèmes de gestion de contenu open source sont les plus populaires et utilisés sur le web. Le terme « open-source » signifie que ces systèmes de gestion sont libres d’exploitation : comme tout le monde dispose du code source, il est toujours possible de les faire évoluer en fonction de vos besoins. Les 3 CMS les plus populaires sont WordPress, Drupal et Joomla. Découvrons ensemble les principaux avantages de ces solutions open-source :

  • Ils sont régulièrement mis à jour et améliorés par une large communauté de développeurs et d’utilisateurs

Chaque utilisateur contribue au développement de la plateforme. Lorsque les besoins de chacun évoluent et que des remarques et suggestions sont formulées, de nouvelles fonctionnalités sont développées grâce à la contribution de développeurs. Ces modules additionnels – ou plugins et dont le catalogue n’a de cesse de croître –sont développés par la communauté et peuvent pallier certaines faiblesses ou failles.

Ainsi, au gré des mises à jour, ces CMS open-source gagnent en ergonomie, en confort d’utilisation et en sécurité, ce qui améliore la qualité de la plateforme. En somme, toutes les parties prenantes forment une communauté, ce qui assure la fiabilité, la pérennité et l’amélioration continue de cet outil développé de façon communautaire. Toutefois, ces mises à jour de sécurité ne sont pas automatiques, c’est pourquoi il faut penser à mettre à jour régulièrement son CMS pour profiter de ces améliorations.

Pour aller plus loin : Les bonnes pratiques d’affaires pour mettre à jour son site

En utilisant un CMS open-source, vous devenez partie intégrante de cette communauté et pouvez bénéficier de son expertise et son expérience, ce qui peut s’avérer tout à fait utile lorsque vous êtes confronté à un problème. Les nombreux tutoriels et groupes dédiés à l’entraide et au partage de connaissances constituent de précieuses ressources pour les utilisateurs.

  • Ils sont connus, maîtrisés et utilisés par un très grand nombre de prestataires et de professionnels du web

L’une des forces de ces plateformes réside dans la diversité des acteurs qui l’utilisent.

WordPress étant devenu un acteur majeur dans le développement de site web, de nombreux professionnels maîtrisent cet outil, ce qui est plus facile pour faire intervenir de nouveaux acteurs ou faire jouer la concurrence entre les différents professionnels du secteur.

Toutefois, les solutions open source présentent des inconvénients.

  • La publication du code source rend les CMS plus vulnérable aux attaques.

Le revers de la médaille de la popularité : la vulnérabilité. Ces CMS étant utilisés par un très grand nombre de sites web à travers le monde, cette popularité attire la convoitise d’individus malintentionnés. Toutefois, la grande force de WordPress réside dans sa communauté efficace et proactive qui teste et met à jour continuellement sa plateforme pour prévenir toute faille de sécurité. Les bogues sont régulièrement reportés et corrigés, permettant à l’utilisateur d’utiliser sereinement et sécuritairement son CMS s’il procède à la mise à jour régulière de son site.

Les systèmes de gestion (CMS) de contenu propriétaires

Les CMS dits maison ou propriétaires sont des systèmes de gestion de contenus développés par une entreprise ou un travailleur autonome à des fins personnelles pour être vendus ou sur-mesure pour un client spécifique.

Ces solutions propriétaires possèdent quelques avantages : étant à la fois concepteur et développeur de la solution, le professionnel maîtrise parfaitement son CMS. En conséquence, il pourra mettre en place des solutions sur-mesure,pleinement adaptées aux attentes de ses clients, allant au-delà de la gestion de contenu. S’accompagnant généralement d’un contrat de maintenance, la parfaite maîtrise de l’outil permet d’assurer un support technique ciblé et précis. Bien moins populaires que ses consœurs open-source, ces solutions propriétaires sont également réputées moins vulnérables aux attaques, donc moins susceptibles d’être piratées.

Toutefois, les inconvénients de ces solutions propriétaires sont nombreux.

  • Le client n’est pas propriétaire de son site web !

Comme son nom l’indique, le défaut majeur d’un CMS propriétaire est le suivant : il demeure la pleine propriété de son concepteur. Le client ne dispose pas du code informatique qui constitue son site web, il sera donc dans l’incapacité de faire intervenir un prestataire externe, ce qui peut lui poser problème lorsqu’il souhaitera faire évoluer son site web. En effet, son site ne lui appartenant pas, il devra consulter le créateur du CMS pour lui soumettre toute demande de modification. En somme, le client est dépendant du concepteur de son CMS et de ses choix : si ce dernier cesse de le développer ou fait faillite, le CMS peut « mourir » puisqu’il n’évoluera plus : les bogues ne seront plus résolus et les mises à jour, essentielles à la sécurité de vos utilisateurs et de vos données, ne seront plus assurées.

  • Toute évolution est dispendieuse et changer de solution équivaut à créer un nouveau site !

Si vos besoins ou vos envies évoluent et que votre solution propriétaire n’est plus adaptée, vous devrez solliciter les services de son créateur pour la modifier. Chaque amélioration nécessitant un développement spécifique, les coûts engagés peuvent être prohibitifs. Ces solutions propriétaires sont donc un système fermé d’où il sera très difficile et coûteux de migrer vers une autre solution, notamment open-source : des coûts de licence et des pénalités de départ peuvent être exigées par le créateur du CMS. Et la nouvelle équipe, qui n’aura aucune expérience de votre CMS et de sa structure de développement spécifique, aura des difficultés à prendre en charge votre solution, surtout si la documentation technique est quasi-inexistante. Il sera très difficile pour votre nouveau prestataire de travailler sur votre site pour un tarif raisonnable. C’est pourquoi recréer de zéro un site web à partir d’un CMS open-source est souvent moins coûteux que de procéder à sa migration. En somme, choisir une solution propriétaire sera toujours plus coûteuse qu’une solution open-source, elle sera plus complexe à mettre à jour et sa pérennité n’est pas toujours assurée.

En conclusion, si vous souhaitez un site web de qualité et évolutif, la meilleure solution est d’adopter une solution open source. Nous vous conseillons de choisir le CMS open source WordPress pour créer votre site car cette solution pratique, fiable et sécuritaire s’adapte à vos besoins et son large catalogue d’extensions et plugins rend votre site totalement évolutif.

 

En résumé, voici un tableau récapitulatif des différences entre CMS open-source et CMS propriétaire :

CMS open source

CMS propriétaire

Développement et possibilité d’évolution

Ces CMS sont libres d’exploitation : les possibilités de développement et d’ajout de nouvelles fonctionnalités sont très nombreuses.

Les nombreux plug-in disponibles permettent d’étendre les fonctionnalités de votre site.

Ces CMS sont conçus sur mesure pour le client. Tout dépendamment de son budget, le client pourra bénéficier de fonctionnalités développées spécifiquement pour son site web.

Toutefois, seul le concepteur du CMS pourra réaliser ces améliorations

Support technique

Si vous avez confié la création de votre site à un professionnel, ce dernier pourra vous fournir un support technique, notamment si vous avez souscrit à un contrat de maintenance.Le concepteur de ce CMS est le seul à pouvoir assurer le support technique de la solution qu’il a lui-même développé.

Communauté et documentation technique

Les communautés autour des principales solutions open-source, et notamment WordPress, sont très nombreuses et actives à travers le monde. Les nombreux groupes et blogs dédiés vous seront d’une aide précieuse lorsque vous serez en quête de conseils, de recommandations ou d’aide.Les communautés autour de ces solutions propriétaires sont très restreintes et se limitent généralement à leurs créateurs et aux équipes techniques impliquées. La qualité et la quantité de documentation disponible est variable selon les CMS et la volonté de leurs concepteurs. Généralement, la documentation est quasi-inexistante ou bien trop sommaire.

Vulnérabilité

Ces solutions sont populaires donc davantage exposées aux attaques. Toutefois, les communautés permettent de mobiliser les ressources techniques nécessaires pour corriger les failles et anticiper de nouvelles attaques.Ces solutions sont réputées moins vulnérables aux attaques que leurs consœurs open source mais tout dépend du niveau de sécurité mis en place et l’état des mises à jour sur le site.

Propriété

Le site web développé avec un CMS open source appartient au client.Ces CMS demeurent la pleine propriété de leurs concepteurs, même s’ils ont été conçus pour un client spécifique.

En cas de migration

Puisque le site appartient au client, il est tout à fait possible pour lui de changer de prestataire, tant les professionnels du web sont nombreux à maitriser ces solutions open-source.Une fois son site conçu à partir d’une solution propriétaire, il est quasiment impossible ou très dispendieux de migrer son site vers une solution open-source.

Coût global

Utiliser un CMS open-source pour créer son site permet d’économiser sur le développement des fonctionnalités de base. Le coût de cette solution est accessible, bien que dépendamment du degré de personnalisation et de sophistication désiré.Créées sur mesure, ces solutions sont très dispendieuses et davantage encore selon le degré de personnalisation et le nombre de fonctionnalité désirés par le client.